L'autosabotage

Clèves - Lundi 2 mars 2020

Bonjour,

Aujourd'hui je souhaite te parler de l'autosabotage.

Pour le définir succinctement, l'autosabotage est la mise en place de divers mécanismes inconscients pour s'empêcher de réaliser un projet.

Prenons l'exemple de Martin qui souhaite lancer sa chaîne YouTube. Il pense que de toute façon personne ne va jamais aimer, ni même regarder, ses vidéos. Il va alors les faire à la va-vite et les publier avec une miniature dont il n'est pas fier. Il sait qu'il aurait pu faire mieux dans les mêmes circonstances, mais ne l'a pas fait. Martin s'autosabote.

Nous pouvons aussi parler de Julie qui souhaite perdre du poids et qui décide d'aller à la salle de sport 3 fois par semaine. Mais après quelque temps, se dit que de toute façon ça ne sert à rien, que quoi qu'elle fasse elle ne perdra pas un gramme et décide de ne plus aller à la salle. Julie s'autosabote.

Je pense que tu t'es forcément retrouvé.e dans une situation où, sûrement inconsciemment, tu t'es autosaboté.e. Cela m'est arrivée de nombreuses fois et cela arrive à de nombreuses personnes.

Plusieurs raisons peuvent provoquer l'autosabotage.

L'une d'elle peut être le syndrome de l'imposteur. Nous faisons les choses mais nous avons peur que les autres découvrent que nous ne sommes pas qualifiés pour les faire. Cela peut être le cas après avoir été embauché dans un nouveau travail et de sentir que nous n'avons pas les compétences d'être là. Nos actions vont alors agir en cohérence avec notre pensée, ce qui va provoquer l'autosabotage.

Une autre raison peut être la peur de l'échec. Nous avons alors le réflexe de moins nous investir dans certaines tâches pour avoir moins mal si nous échouons.

Il peut aussi y avoir la peur de la réussite. Si Julie arrive à perdre du poids, elle ne va peut-être plus être aussi bien acceptée par sa famille, qui est elle toute en surpoids. Inconsciemment, Julie a peur d'être mise à l'écart et d'être rejetée. Elle s'empêche alors de réussir.

En somme, l'autosabotage vient des croyances que nous avons. Lorsque nous procrastinons une tâche ou bien la bâclons, il est important de comprendre la vraie raison pour laquelle nous agissons de la sorte.

Ainsi, à chaque fois que tu essayes d'invoquer une excuse telle que le perfectionnisme ou bien le manque de temps pour ne pas avoir fini un projet, demande-toi d'abord quelle est la croyance limitante plus profonde qui t'empêche d'avancer.

L'autosabotage pourrit la vie à de nombreuses personnes et en prendre conscience est déjà un grand pas.

Je te souhaite une excellente soirée et surtout n'oublie pas: Surmotive-toi au quotidien !

Je te dis à demain,

Flaminia.