Les cinq difficultés de l'infopreneuriat

Le Havre - Vendredi 24 avril 2020

Bonjour,

Si tu me suis depuis un moment, tu sais que je vends des programmes en ligne et que je suis donc infopreneuse.

Dans cet e-mail je voulais te lister les 5 principales difficultés que je rencontre en exerçant cette activité.

Si tu souhaites te lancer dans l'infopreneuriat, je trouve qu'il est important que tu voies également les côtés négatifs du métier car trop peu de personnes en parlent sur internet.

La première difficulté que je souhaiterais citer est que nous sommes tout le temps seuls avec très peu de retours vis-à-vis de notre travail. Les personnes salariées sont souvent entourées des collègues et du patron qui peuvent leur dire si leur travail va dans la bonne direction, ou non. En tant qu'infopreneur, à moins de prendre un coaching, nous doutons souvent de nos actions. Est-ce que le sujet de cette formation va intéresser mon audience ? Est-ce que je dois me concentrer sur les e-mails quotidiens ou les vidéos sur YouTube ? Dois-je faire des formations de 2h ou de 40h ? Pourquoi cet article de blog n'a pas plu ? Etc. Cela peut être très perturbant au début, surtout si l'on quitte tout juste l'École où nous avions un retour constant sur nos travaux de la part des professeurs. Nous devons tenter de réduire les doutes au maximum en testant différentes méthodes et en communiquant avec notre audience sur ce qu'elle apprécie, ou non, dans notre contenu.

La deuxième difficulté est le syndrome de l'imposteur. J'en ai parlé plus en détails dans l'e-mail d'hier alors je ne m'étalerai pas ici, mais c'est à mon sens un des plus gros freins que nous pouvons nous mettre à nous-même.

La troisième difficulté est de trouver la motivation pour travailler de façon régulière. Pas de patron, pas de contraintes. Sauf que lorsque nous n'avons jamais appris à travailler seul, il peut être très dur de trouver la force de se mettre au boulot. Pour pallier cela, certains infopreneurs ont besoin de recréer une ambiance salariée et se rendent dans des coworkings, par exemple. Il est nécessaire de trouver la méthode qui nous convient et cela varie, bien sûr, en fonction des individus.

La quatrième difficulté est le fait de se faire influencer par les autres infopreneurs. Quand nous débutons dans le monde du web-marketing, nous avons tendance à nous abonner aux chaînes YouTube des différents marketeurs et nous pouvons vite être perdus. Tout le monde a une méthode qui fonctionne et il faut arriver à trouver parmi toutes celles-ci, celle qui marche le mieux pour nous. Aussi, il faut s'inspirer des créateurs de contenu sans TROP s'inspirer au risque de reproduire un contenu similaire. La limite est très fine et il faut y faire attention.

La dernière difficulté que je souhaite partager avec toi dans cet e-mail est que cette entreprise ne peut pas être vendue. Les boulangeries, les restaurants, les start-ups peuvent être vendues mais pas un business personnel comme la vente de formations en ligne. Bien sûr il y a des exceptions, mais sache que tu investis du temps et de l'argent dans une entreprise qui ne peut tourner qu'avec toi. Je pense qu'il est important d'en avoir conscience.

Voilà pour les cinq difficultés que je voulais que tu saches si tu envisages de te lancer dans l'infopreneuriat. Bien entendu, il y a beaucoup de positif également, mais je pense qu'il faut aussi être réaliste sur cette activité.

Ce matin j'ai sorti le quatrième épisode de mon podcast « Le journal d'une nomade digitale » dans lequel je t'explique plus en détails ma vie d'infopreneuse. Tu peux retrouver et écouter tous les épisodes ici: https://anchor.fm/flaminia7

Je te souhaite une excellente soirée et surtout n'oublie pas: Surmotive-toi au quotidien !

Je te dis à demain,

Flaminia.