5 mini-séries Netflix que j'ai visionnées

Salut les Surmotivés, je vous retrouve aujourd'hui pour partager avec vous 5 mini-séries que j'ai vues sur Netflix, les noter et vous en faire un court résumé sans spoilers. Veuillez noter qu'il n'y a pas d'ordre particulier à leur présentation et que si vous voulez mon opinion complète, vous pouvez visionner les vidéos présentes en dessous de leur description.
1) Unorthodox - 18/20
Esther est une jeune femme de 19 ans issue de la communauté juive ultra-orthodoxe de Williamsburg à New York. Elle décide de tenter sa chance au conservatoire de Berlin et s'enfuit seule des États-Unis. Elle découvre alors un tout autre mode de vie que le sien et nous allons la voir s'y adapter. 4 épisodes poignants mettant en lumière le décalage de personnes issues de certaines communautés assez fermées avec le « monde extérieur ».
2) Captive - 13/20
Grace Marks est en prison depuis 15 ans pour le meurtre de son maître et d'une gouvernante. Simon Jordan, un réputé psychiatre, tente de déterminer si la jeune femme est innocente, ou non. Une série prenant place dans le Canada du XIXè siècle ponctuée de flashbacks et inspirée du roman éponyme de Margaret Atwood. 
3) Self-made : D'après la vie de Madame C.J. Walker - 16/20
Au début des années 1900, Sarah Walker crée sa formule de cosmétiques spécialisées dans les cheveux des personnes de couleur. Elle devient, grâce à son business, la première femme d'affaires afro-américaine à être millionnaire. Cette série inspirante de 4 épisodes est tirée de sa biographie On Her Own Ground, publiée en 2001 par son arrière-petite-fille A'Lelia Bundles.
4) Freud - 13/20
En 1886, Sigmund Freud tente de résoudre divers mystères et meurtres se déroulant à Vienne. Il est en partie aidé par la jeune Fleur Salomé qui possède des dons de médiumnité. Une série de 8 épisodes à la belle esthétique mais à l'ambiance très glauque.
5) Le Bazar de la Charité - 18/20
Le 4 mai 1897 se déroule un incendie au Bazar de la Charité, un marché intérieur de Paris où les personnes de la haute société se rendaient. 120 personnes meurent dans les flemmes dont presque exclusivement des femmes. Le destin bouleversé de 3 d'entre elles est montré tout au long de cette série saisissante de 8 épisodes produite conjointement par Netflix et TF1.

Voilà pour cet article, si celui-ci vous a plu je vous reparlerai d'autres séries que j'ai vues et les noterai. Je vous dis en tout cas à très bientôt sur le blog !

Flaminia Infopreneuriat.